mercredi, décembre 14, 2005

Information

A Kulp en Turquie, dans la province de Diyarbakir, une des dernières vieilles églises arméniennes vient d’être rasée et l’on construit à sa place une mosquée. Ce fait témoigne de ce que la Turquie est toujours aujourd’hui dans sa constante génocidaire, celle musulmane du dernier sultan, ou celle laïque des Jeunes Turcs puis du kémalisme.
En dehors d’Istamboul où, vitrine oblige, elle doit diplomatiquement tolérer un minimum de survivance chrétienne, elle éradique encore férocement les moindres restes de ce qui fut jadis la première chrétienté au monde. On comprend pourquoi certains veulent tant la faire entrer dans leur Europe, elle ajoutera sa férocité à leur haine anticatholique. Nous, nous ne la voulons ni dans l’Union Européenne qu’il faut abolir ni dans l’Europe des patries que nous construirons.
Agrif