dimanche, décembre 11, 2005

Note de lecture
B.A. – BA Orthodoxie

Ce petit livre de 120 pages, abondamment illustré, est un excellent visa pour les catholiques romains qui souhaitent (qui doivent !) entreprendre le voyage à la rencontre de leurs frères orthodoxes et des beautés de leur demeure.
En quatre chapitres, il aborde de façon claire le cheminement historique, la lumineuse théologie orthodoxe, les mystères chrétiens et la Theosis, c’est à dire la voie de déification.
Lecture apéritive, s'il en est.
Son auteur, Frédéric Luz, directeur de la revue et des éditions de La Place Royale, est un héraldiste réputé, défenseur de l’idée royale.
Dans son introduction, il fustige à juste titre l’intégrisme agressif et injuste de Joseph de Maistre à l’égard de l’Eglise Orthodoxe. Quelques rares petites phrases du premier chapitre peuvent choquer le catholique romain et montrent, hélas, qu’il est décidement difficile d’ «éviter la flaque ».
Mais tous les enfants de couples divorcés savent que l’amour qu’ils portent à leurs parents doit être indulgent et qu’il faut rester sourd à leurs récriminations.