jeudi, janvier 19, 2006

Information
Attaques laïques et droitsdelhommistes contre l'Eglise Orthodoxe grecque

L’Eglise orthodoxe de Grèce a lancé en décembre une campagne auprès de ses fidèles pour contrer une récente proposition de la Ligue des droits de l’homme en faveur d’une loi proposant de mieux délimiter les rôles respectifs de l’Etat et de l’Eglise, que la Constitution ne sépare pas.
L’Eglise a commencé à distribuer dans ses églises une brochure de quatre pages intitulée Vers le peuple, a dit Haris Konidaris, porteparole du saint-synode, organe ecclésiastique suprême. Estimant que la récente proposition « est une distorsion délibérée de la vérité » et vise à transformer la Grèce en un pays « sans religion », le saint-synode demande aux citoyens de veiller contre « les plans de ceux qui veulent moderniser la société ». « Préparez-vous et soyez patients. Une nouvelle vague de diffamation du clergé et de l’Orthodoxie arrive », préviennent les auteurs de ce texte, soulignant que « pour les sujets importants – ceux qui renversent la paix religieuse et la tradition des Grecs – seul le peuple a la responsabilité de décider ».

Publiée en octobre, la proposition de la Ligue des droits de l’homme vise à mieux distinguer les rôles de l’Eglise et de l’Etat et prévoit aussi d’autoriser la crémation des morts, actuellement interdite, ainsi qu’un réexamen de la loi régissant la question du prosélytisme. En 2000, l’Eglise de Grèce avait affirmé avoir collecté près de trois millions de signatures pour s’opposer à la suppression de la mention de la religion sur les cartes d’identité. Cette mention a toutefois disparu des nouvelles cartes.

source