mardi, janvier 31, 2006

La spiritualité orthodoxe et la philocalie
Placide Deseille

Paris, Éd. Albin Michel, coll. « Spiritualités vivantes » (édition de poche d'un livre paru, en 1997, aux Éd. Bayard), 2003. - (11x18), 282 p. 14 €
Esprit et Vie n°107 - juin 2004 - 1e quinzaine, p. 32-34.

L’ouvrage est en trois parties : La première, historique, est consacrée aux pères de l’Eglise. La deuxième est une anthologie des textes des pères de l’Eglise regroupés selon les grands thèmes de la spiritualité orthodoxe. Cette deuxième partie est la plus intéressante comme aide à la méditation. La troisième aborde l'influence du courant hésichaste à partir de la Russie dans les autres contrées d'Orient et jusqu'en Occident
A lire et à relire en livre de chevet.

Le père Placide (Deseille) , moine cistercien passé à l'orthodoxie, est archimandrite à Saint-Antoine en Royans. Il est spécialiste de la spiritualité monastique tant orientale qu'occidentale. Malgré l'engouement de l'Occident pour la musique « byzantine », les icônes et les voyages en Europe de l'Est, on connaît assez peu la spiritualité des Églises d'Orient alors que le pape demande que l'Église retrouve sa respiration par ses deux poumons que sont l'Église latine et les Églises orientales. Cet ouvrage rédigé avec la clarté habituelle de l'auteur est une initiation à la spiritualité orthodoxe par le courant monastique « hésychaste » (contemplatif). Sa lecture demande un effort car nous ne sommes pas familiers de certaines notions et l'on peut regretter l'absence de lexique, mais elle devient vite passionnante et enrichissante pour tout chrétien soucieux d'ouverture aux aspects complémentaires des deux traditions de l'unique Église du Christ. Les maîtres spirituels cités sont ceux du monachisme ancien vénérés aussi en Occident : Antoine, Macaire, Basile, Jean Climaque… L'auteur a passé pratiquement sous silence les polémiques soulevées par l'œuvre de Grégoire Palamas et les interprétations contradictoires qui en sont faites. Sa présentation des textes fondamentaux dans un commentaire équilibré est dans la pure tradition patristique reçue par l'Église universelle.

Lire la suite