mercredi, janvier 04, 2006

"Le propre de l'homme est l'activité de l'âme"

"De l'aveu général, le bonheur est complet, se suffit à lui-même puisqu'il est la fin de notre activité. Mais peut-être, tout en convenant que le bonheur est le souverain bien, désire-t-on encore avoir quelques précisions supplémentaires.
On arriverait rapidement à un résultat en se rendant compte de ce qu'est la fonction propre de l'homme."
…..
"Pour le joueur de flûte, pour toute espèce d'artisan et en un mot pour tous ceux qui pratiquent un travail et exercent une activité, le bien et la perfection résident, semble-t-il, dans la fonction même. De toute évidence, il en est de même pour l'homme, s'il existe quelque acte qui lui soit propre. Faut-il donc admettre (...) que la nature ait fait de l'homme un oisif ? (...)
Si le propre de l'homme est l'activité de l'âme, en accord complet ou partiel avec la raison (...) nous supposons que la fonction de l'homme est un certain genre de vie et que ce genre de vie est activité de l'âme, accompagnée d'actions raisonnables (...); à ces conditions, le bien propre de l'homme est l'activité de l'âme en conformité avec la vertu; et, si les vertus sont nombreuses, selon celle qui est la meilleure et la plus accomplie."

Aristote - Ethique de Nicomaque